Créer un compte
Nous contacter

 

Le domaine Aéronautique et Spatial 

Le domaine aéronautique et spatial est un des plus consommateurs en solutions d'impression 3D. En effet les avancées technologiques de l’impression 3D ont permis d’aborder l’outillage et la production de pièces destinées à l’aérospatial. Les besoins en gain de poids sont importants et la R&D est primordiale. Les logiciels d’optimisation topologique couplés à la fabrication additive offrent la possibilité de concevoir des pièces certes plus complexes mais également moins lourdes. L’avantage étant de réduire la consommation de carburant en améliorant la charge utile à bord. 

Nécessité de la fabrication additive en Aérospatial 

Tout d’abord, l’utilisation de matériaux certifiés résistant thermiquement tel que l’ULTEM permet d’imprimer des séries de pièces directement pour une utilisation en vol

De plus, il est généralement difficile en usinage traditionnel (soudure, tôlerie, etc…) d’imprimer des pièces compliquées  en une seule fois. Les étapes d’assemblages se multipliaient par le passé, les temps de montage tout comme la sécurité  sont désormais optimisés grâce à l’impression 3D. 

Ensuite, il est possible d’alléger des pièces grâce à la fabrication additive, plus particulièrement à partir d’une approche topologique uniquement possible sur une solution d'impression 3D. Les liens entre masse en vol et consommation sur la durée de vie d'un aéronef sont clairement établis. L'impression 3D permet notamment d'alléger certaines pièces jusqu'à 30%. 

Enfin, l’impression 3D est largement utilisée dans le cadre de l’outillage. En effet, de nombreux outillages sont utilisés pour fabriquer un sous ensemble (gabarit de montage, soudure, détrompeurs, etc...). En usinage classique il est souvent difficile, à savoir long et couteux, d’obtenir des pièces très précises (par exemple des tolérances inférieures au 1/10 et des états de surfaces inférieurs à Ra 0,5). L'impression 3D offre la possibilité de sortir des outillages légers (optimisation de masse et/ou plastique) imprimés en une seule fois et très rapidement. Le grand avantage de la fabrication additive reste le fait que les pièces soient "ré-imprimables" pour augmenter une cadence "Fil rouge" par exemple. 

Technologie 3D de l’aérospatial