Créer un compte
Nous contacter

 

L’impression 3D et l’automobile

Les ingénieurs du secteur automobile ont aujourd’hui besoin de créer des prototypes dès le début de la conception afin de tester les pièces, de valider en amont des choix mécaniques. L’impression 3D agit dans ce sens et donne accès au prototypage rapide et propose des solutions d’outillages performantes. Aujourd’hui l’impression 3D permet essentiellement de réduire les temps de cycle de conception et fabrication tout en proposant des coûts d’usinage réduits pour les produits finis ou prototypes. 

Objectif de la fabrication additive pour le secteur automobile 

La fabrication additive dans le secteur de l’automobile a quatre avantages principaux. Tout d’abord, elle permet de favoriser le travail itératif grâce à la fabrication de prototypes au cours de la conception. C’est-à-dire que la pièce réalisée va procurer de nouveaux éléments de réflexion, de nouvelles sources d’inspirations et vous allez ainsi pouvoir réimprimer une nouvelle pièce plus adaptée à votre projet. 

Ensuite, elle offre la possibilité de tester des pièces en cours de conception, de manière régulière et à faible coût. En effet, lorsque l’on créer une pièce destinée à la production telle que des carrosseries ou des tableaux de bord il faut pouvoir valider les choix mécaniques par divers tests physiques (essais de choc, essais en soufflerie, test d’assemblage) ou simplement effectuer des validations de forme dans le cadre du design du véhicule (matérialisation de châssis). Toutes ces étapes effectuées permettent de passer en toute sécurité à la production.

De plus, l’impression 3D représente une solution performante et économique. En effet, les logiciels d’optimisation topologique interviennent largement dans la conception de pièces plus adaptées pour le secteur automobile, en particulier la formule 1 où la notion de poids est primordiale. Ces logiciels vont permettre de modéliser des pièces optimisées et ainsi augmenter sa charge utile. Par conséquent les coûts de carburant seront réduits et les capacités du véhicule améliorées (compétition automobile). 

Enfin, la fabrication additive a pour objectif de réduire le temps de conception, et donc son coût. Dans le cadre de pièces directement utilisées au sein du véhicule, l’impression 3D va permettre d’obtenir une qualité de finition de surface tout comme une précision dans les détails presque équivalente. Le grand avantage est avant tout la notion de personnalisation. En usinage traditionnel des pièces spécifiques sont réalisables avec les outillages présents dans l’atelier de production. Avec l’impression 3D toutes modifications peuvent être réalisées sur le fichier CAO puis directement imprimés et ainsi apporter une diversification du produit de manière réactive.

Les technologies d’impression 3D de l’automobile