Créer un compte
Nous contacter

 

L'impression 3D et la bijouterie

La joaillerie est l'un des premiers secteurs d'activité à avoir utilisé l'impression 3D comme outil de production. En effet, les artistes peuvent laisser libre court à leur imagination, imprimer une résine et fondre leurs créations

La conception 3D assistée par ordinateur (Solidworks, Catia…) a permis d’envisager un nouveau moyen de créer des modèles plus rapidement que par la méthode traditionnelle. Le développement des imprimantes 3D a ensuite offert la possibilité de produire en haute définition à des couts plus abordables, que ce soit des modèles de présentation ou encore des petites et moyennes séries

On retrouve de nombreux clients de la technologie 3D dans le secteur de la joaillerie notamment les ateliers de production, les créateurs indépendants ou encore les horlogers

L’impression 3D permet d’approcher la notion de personnalisation. En effet, il est désormais possible de créer ses propres bijoux en les modélisant par CAO puis en les faisant imprimer. La précision est telle que les pièces obtenues présente une finition remarquable, des détails nets et des états de surface lisses. La rapidité des machines, tout comme le faible volume des bijoux laissent envisager la production en petite et moyenne série mais aussi la réalisation de plusieurs modèles tests

En revanche il n’est pas encore possible aujourd’hui d’imprimer directement le modèle en métal précieux pur. Il existe des alliages avec une faible dose de bronze, d’argent ou bien des finitions qui permettent de se rapprocher de l’apparence de ces métaux mais ils restent très peu utilisés. Le principal procédé utilisé est la coulée par cire perdue. Il consiste à créer une empreinte dans un moule en plâtre pour ensuite pouvoir y couler le matériau précieux. Les pièces obtenues présentent une qualité de détails impressionnante. 

Les technologies 3D de la joaillerie